Les faits

Le dimanche 21 mai 1944, un détachement très fortement armé de la Division SS Das Reich, se repliant vers la Normandie, investit le village de Lacapelle à l'aube à peine naissante. Toutes les routes, tous les chemins, toutes les issues sont bloqués. Le paisible bourg est devenu une souricière. On y entre, mais on n'en sort pas. Durant la journée entière, les soldats fouillent les maisons, les granges, les abris, pillant et frappant à l'envi. Leurs investigations s'étendent aux villages voisins dont certains habitants sont torturés à mort, d'autres fusillés. Tous les hommes de 18 à 60 ans sont faits prisonniers, sévèrement gardés dans un espace clos et emmenés en fin de journée à Agen avant d'être déportés vers les camps de concentration. 


Ils étaient 47 de Lacapelle-Biron, 24 moururent à Dachau ou Mathausen.