Devoir de mémoire

Après le décès du dernier survivant des déportés de Lacapelle, la question s'est posée de savoir qui, par quel moyen et avec quelle légitimité, deviendrait le « passeur de mémoire » afin de ne pas oublier les événements tragiques de ce 21 mai 1944. Et pas seulement pour la mémoire de cette tragédie. Mais aussi pour contribuer à la lutte contre le racisme et l'intolérance, et dénoncer toutes les tortures et barbaries qui se perpétuent encore aujourd'hui.

Alors, sous l'impulsion du Maire, Christian Saint-Béat et de Nadine Lafon, son adjointe, fut créée l'Association « Mémoire Vive ».

Les membres de l'association

Le siège de « Mémoire vive » est situé à la Mairie de Lacapelle-Biron (Lot-et-Garonne).

Son bureau se compose actuellement de Nadine Lafon, Présidente, Maurice Caumières, Vice-président, Laurine Balse, secrétaire, Léa Souillé, secrétaire adjointe, Jean-Denis Ménard, trésorier et Dominique Pichet, trésorier adjoint. 

Fondée en 2013, elle compte à ce jour 59 adhérents.

L'association est ouverte à tous.

Adhérer à mémoire vive

Vous souhaitez soutenir les actions de Mémoire Vive en adhérant à l'association ? C'est possible ! 

Veuillez trouver ci-joint le bulletin d'adhésion à imprimer, à compléter et à renvoyer à l'adresse indiquée, suivi d'un règlement par chèque à l'ordre de l'association :